L’immobilier, valeur refuge pour les expatriés

Les Français de l’étranger privilégient la pierre pour leur investissement. Mais les livrets et l’assurance vie ne sont pas loin.

L’immobilier est au cœur des préoccupations des expatriés français aussi bien dans une optique d’investissement que pour gérer leur patrimoine à distance, selon le sondage My expat 2016 réalisé via Internet fin février auprès de 1 400 Français expatriés dans les cinq continents.

Ainsi, pour 49 % expatriés français, l’immobilier arrive largement en tête des projets d’investissement suivi par l’assurance vie (15 %) et le livret d’épargne (13 %). Côté placement, c’est le livret d’épargne qui arrive en tête pour 53 % des expatriés, suivi de l’immobilier (44 %) et de l’assurance vie (41 %) , puis des actions (26 %).

Selon les expatriés, la France reste le premier pays potentiel d’investissement immobilier. De nombreux expatriés français recherchent un bien sans travaux (27 %) ou récent (24 %). Leur objectif est avant tout l’habitation (45 %), suivi de près par la location du bien (44 %). Selon l’étude, 35% d’entre eux déclarent disposer d’un budget compris entre 150 000 et 250 000 €.

44 % des Français de l’étranger font plutôt confiance à un tiers pour les représenter pour la mise en location, les démarches administratives (42 %), la recherche d’un bien (35 %) et le financement (31 %).

Selon le sondage My expat, 39% des personnes interrogées sont expatriées depuis plus de 10 ans mais 54 % souhaitent revenir s’installer en France. Deux tiers des expatriés sont titulaires au moins d’un bac + 4 et plus de la moitié d'entre eux gagnent plus de 26 000  €.